L'initiateur : le suivi

3 stages sont prévus en 2017 - 2018

J’ai toujours eu envie d’aller jusqu’au bout de ce que je ressens. A travers ce suivi, je propose d’aller jusqu’à l’ouverture spirituelle de la psychologie des profondeurs. Transformer tout le tragique rencontré en une œuvre de différenciation. Et que la conscience s’ouvre à sa dimension spirituelle et accepte l’expérience comme un lieu de louange et un accueil à la communauté spirituelle.
G.D.

Ces stages sont ouverts à toutes et tous. Ils s’adressent également aux professionnels de la relation d’aide qui aimeraient approfondir le sens de leur démarche tant psychologique que spirituelle. Ils émanent et sont une mise en pratique de la recherche en Psychanalyse Symbolique. Ils n’hésiteront pas à remettre en scène, symboliquement, des situations de guérison.

Il est uniquement demandé une inscription pour le stage d’octobre 2017. Si les participants le décident au cours de ce module, ce groupe continuera en groupe fermé et il n’y aura plus d’autres inscriptions pour les deux autres stages.



Plusieurs thèmes seront abordés :

• Analyse des archétypes rencontrés. Archétypes positifs ou tragiques venant du transgénérationnel ou du collectif et qui pouvaient dominer les psyché maternelle et paternelle.

• Il sera demandé, pour bien ancrer la démarche, de bien repérer et nommer les exemples où les archétypes tragiques ont pris le visage et les attitudes parentales (ou autres), jusqu’à être introjectés, vécus et ressentis dans la vie intrapsychique. Donc dans une propension à la répétition.

• L’accent sera mis sur le fait qu’un archétype tragique cherche toujours à se densifier et à dominer la psyché. Parce qu’il attend une rencontre, une réponse, une naissance.

• Il s’agira de bien concevoir qu’un archétype tragique est une blessure collective. Le rencontrer jusqu’à lui répondre en s’appuyant sur le Soi, (ou le divin) c’est donner une dimension collective à la naissance et amplifier le levier de changement de l’histoire.

• Ce suivi envisagera la Puissance de Vie (ou le Soi) comme source, comme centre et comme verticale. La Puissance de Vie sera vue comme un désir de différenciation pour que la rencontre ait lieu.

• L’exercice central de ce suivi sera de se mettre, en conscience, en filiation avec la Puissance de Vie pour se différencier des archétypes tragiques … en envisageant que la communauté transgénérationnelle décédée (accueillie par la Puissance de Vie) fait de même. Et qu’ainsi les représentations transgénérationnelles changent puisque toutes et tous entrent dans une approche symbolique de la réalité.

• Un temps sera pris pour remercier ces ancêtres qui ont « porté » l’archétype tragique ... et qui n’ont pas eu la possibilité de se différencier de leur vivant.

• Des temps conséquents de méditation silencieuse seront vécus afin de faciliter le recentrage, l’apaisement, l’ouverture spirituelle et d’envisager le Soi comme initiateur. Et de vivre selon ce don invisible.

• Envisager que la présence désire s’incarner en chacune et en chacun. Envisager une rencontre spirituelle suite à la lecture symbolique.

• Pour ceux qui ont suivi le module « astrologie et constellations », l’astrologie sera un outil supplémentaire permettant de mieux repérer les archétypes présents au moment de la naissance.

• Pour celles et ceux qui travaillent leurs rêves, il sera possible de mettre leur recherche interprétative en scène.

Lyon

13–15 janvier 2018 (360 euros),
31 mars – 3 avril 2018 (360 euros)

Pour un suivi à long terme, il est demandé d’avoir pratiqué ou d’envisager pratiquer deux stages non inclus : « Fonction paternelle » (ou « Les grands archétypes Père-Mère ») ET « astrologie et constellations archétypales »

Arrhes : Des arrhes sont demandées pour confirmer l’inscription. (arrhes non remboursées si désistement moins de 30 jours avant le début du stage).
Ces arrhes peuvent être envoyées par chèque (non encaissé) ou versées par le site (boutique).

Inscriptions : gd1@gdidier.net