Fonction paternelle, ce grand archétype

par une approche des constellations archétypales

Ce stage peut être un module de formation pour les professionnels

Il s’agit de distinguer « papa » de la fonction paternelle.
Cette fonction représente un des archétypes plus ou moins en bonne santé dans le psychisme. Il dépend du vécu et de l’inconscient transgénérationnel qui a entouré la naissance.

Le père, dans sa fonction, pose la loi, et, évidemment, celle de l’interdit de l’inceste. La mère donne la capacité de la réparation première, de la quiétude intérieure.

L’irruption du père signifie la nécessité de la différenciation car, pour lui, grandir, c’est se différencier et tenir le choc de l’autre. Il nous encourage donc à renaître sans cesse de notre matrice et à nous distinguer.

L’archétype du père, celui qui n’est pas la mère, signe sa présence par la parole. Le père, c’est aussi l’irruption de la sexualité et un accompagnement à tenir la relation masculin – féminin. Il accompagne notre épanouissement.

La fonction paternelle, pour ne pas rester matricielle, devra s’ouvrir à plus grande qu’elle. Dans l’inconscient, cela mène à la résurrection. Celle-ci se libérera lorsque la fonction première de réparation (fonction maternelle) sera remise en scène par l’amour et par l’ouverture du cœur En ce sens, ces deux fonctions nous préparent à plus grand.

Ce stage sera animé dans un esprit jungien qui posera le Soi au centre de la psyché.

Lyon

22–25 janvier 2021

Horaires : début premier jours à 12h. Fin le dernier jour à 14h
Il n’y aura pas de pause déjeuner le premier jour.

Coût : 350 euros

Inscriptions : gd1@gdidier.net
Il est demandé à l’inscription, un chèque de 80 euros d’arrhes, qui sera rendu au début de la journée.


Télécharger le programme et le bulletin d'inscription